Comment ça marche ?

Choisissons ensemble les citoyen·ne·s qui feront partie de cette liste pour porter une alternative à Montpellier !

Pour constituer cette liste, nous avons recours à deux procédés :

  • Des candidat·e·s volontaires : tout est dans le titre ! Ce sont des personnes volontaires qui sont prêtes à se lancer dans ce projet collectif
  • Le plébiscite : Il s’agit de se demander si, dans mon entourage, il y a des personnes en qui j’ai confiance et que j’estime être en capacité de porter un tel projet. Et si c’est le cas, je peux les plébisciter !

Tout se déroule sur la plateforme en ligne qui permet de recueillir l’ensemble des candidatures, celles des personnes volontaires ainsi que les plébiscites. Les personnes plébiscitées seront consultées et invitées à découvrir le projet avant d’accepter, ou non, leur participation au processus de constitution de la liste. Si elles acceptent, elles deviendront alors des candidat.e.s volontaires.

Combien de personnes ?

La liste devra être constituée de 65 personnes afin d’être valide. Il s’agit aussi du nombre de conseillers municipaux de la ville de Montpellier. Ce nombre est fixé pour chaque ville en fonction du nombre d’habitants.

Comment ça marche ?

Le processus de constitution de la liste se déroulera en plusieurs étapes, chacune suivie par un comité spécifique.

Première étape : le comité de recrutement

Dans un premier temps, un comité de recrutement sera en charge de solliciter les Montpelliérain·e·s afin de les encourager à candidater et plébisciter, notamment en allant toucher les publics qui sont habituellement exclus de la scène politique, dans un souci de représentativité et de diversité, jusqu’à la date limite de recueil des candidatures, soit dans la seconde moitié du mois de septembre. A cette date, les inscriptions sur la plateforme seront clôturées.

Composition du comité de recrutement :

  • 4 membres de la coordination
  • 4 membres de #NousSommes par élection sans candidat le 5 Juillet

Deuxième étape : le comité de désignation

Dès début septembre, c’est le comité de désignation qui prendra la relève. Il s’appropriera une liste de critères préalablement définis et les placera dans une grille afin d’évaluer l’ensemble des candidatures jusqu’à la fin du mois de septembre, au terme duquel la “liste des 65” sera publiée.

Composition du comité de désignation :

  • 3 membres de la coordo et référent.e.s choisis par élection sans candidat
  • 4 représentant.e.s de personnes morales “indépendantes” (fonction consultative) expertes des questions démocratiques
  • 4 membres de #NouSsommes (appel à candidature lancé à la fin de l’été, puis tirage au sort parmi les volontaires)

Les membres du comité de désignation ne pourront pas être candidat.e.s sur la liste.


Troisième étape : le comité de suivi

Le mois d’octobre sera consacré à la formation et l’ordonnancement de la liste. Un comité de suivi s’occupera de faire en sorte que les membres de la liste soient bien intégré·e·s, et préparé·e·s à un potentiel mandat. Il organisera notamment un séminaire d’inclusion, ainsi qu’un cycle de formation. Il sera le garant du cadre de sécurité de l’ensemble des membres, de la régulation de leurs interactions, et en particulier de prévenir les rapports de domination entre eux·elles. Enfin, il accompagnera la liste dans son processus d’ordonnancement.

Composition du comité de suivi :

  • 6 membres de la coordo + référent.e.s choisis par élection sans candidat
  • 6 membres de #NousSommes
  • 6 représentants de personnes morales “indépendantes” expertes des questions démocratiques

Une liste c’est bien. Mais autour de quel projet ?

L’ensemble de notre projet sera affiné et co-construit en parallèle du processus de constitution de la liste. Ce projet sera construit autour de nos valeurs que vous pouvez découvrir dans notre manifeste et notre Livre Blanc.